LA SANTE DES SALARIES COMME FACTEUR D’EFFICACITE DE L’ENTREPRISE

 

LesTroubles Musculo-Squeletiques (TMS)sont des pathologies affectant les muscles, les tendons ou les nerfs des membres et de la colonne vertébrale. Ils sont causées par des facteursbiomécaniques (postures, gestes répétitifs) ou psychosociaux (stress). Ils sont la maladie la plus répandue en France.​

 

Ils s’expriment par des douleurs, des pertes de mobilité, pertes de force,… qui peuvent devenir invalidantes et conduire à des incapacités de travail.Cela peut aller jusqu’au recours à des opérations chirurgicales ou jusqu’à des incapacités fonctionnelles permanentes.

 

 

Les troubles musculo-squelettiques représentent 85% des causes de maladies professionnelles reconnues pour les actifs du régime général (tableau 57 du régime de la Sécurité Sociale (travailler-mieux.gouv.fr), et regroupent de nombreuses pathologies des tissus mous (muscles, tendons, nerfs). Ils représentent la maladie professionnelle la plus courante en France. Le coût moyen d’un TMS est estimé à 21300€, Ils entrainent de nombreux arrêts de travail ainsi qu’une baisse de la productivité non négligeable pour les entreprises.

Les troubles intervenant dans le cadre du travail sont très divers et très fréquents et représentent 2 jours d’arrêt de travail par an et par salarié. (source ANACT)

La répétition où l’immobilisme sont le plus souvent à l’origine des troubles musculo-squelettiques définis par le ministère de la santé.

 

Réduire les TMS et le stress en entreprise est devenu un enjeu économique et social.

 

En réduisant les risques de TMS pour les travailleurs, en prenant mieux en compte les effets de stress sur l’organisme, l'entreprise améliorera ses performances et sa productivité. Un collaborateur sans problème physique ou dont la douleur et le stress sont  pris en charge peut se concentrer tout à sa tache.

L’ostéopathie est une solution à la fois préventive et curative contre ces problèmes:

En plus d’un traitement ostéopathique intervenant parfaitement dans le cadre de douleurs mécaniques chroniques et aiguës chez le travailleur, la prise en charge globaliste par l’ostéopathe prend du sens lorsqu’il éduque son patient à prévenir toutes douleurs apparaissant au travail.

L’ostéopathe peut intervenir dans l’éducation du patient dans sa vie professionnelle et sa vie quotidienne, en lui expliquant dans quelles mesures il doit prendre soin de son outil de travail qu’est son corps, par des explications de gestes et postures à tenir au travail (par exemple d’un ordinateur mal orienté, un siège de bureau mal axé, une distance œil-écran mal définie, des gestes mal appliqués lors de port de charge où de mouvements rapides et répétés…)

La démarche de prévention crée ainsi les conditions d'un meilleur emploi (et développe ainsi son attractivité et son image!).

De plus, pour vous, employeur, proposer le service d'un ostéopathe  à vos  collaborateurs est signe de l'importance que vous leur portez.

 

 

Tout le monde y gagne : 

  > l’employeur/le travailleur: 

      - Amélioration des conditions de travail

      - élimination ou réduction des douleurs, des gênes, des incapacités

      - meilleure concentration sur le travail

      - amélioration du bien-être en général

 

 > l’entreprise:

      - amélioration de la productivité des travailleurs

      - amélioration de la qualité et de la performance

      - réduction de l’absentéisme et des arrêts de travail, et les couts et les problèmes (recherche de remplacement, retard,….) liés à ces

        arrêts   

      - investissement dans le climat social de l’entreprise: vous montrez à vos travailleurs que vous investissez dans leur bien-être et que vous

        êtes attentifs à la qualité de leurs conditions de travail.