Cabinet d'ostéopathie

18 Rue Georges Charpak

31270 Frouzins

A votre domicile, lieu de travail,...

Prenez rendez-vous:

07 83 33 74 54

(9-19h)

Rendez-vous à domicile uniquement par téléphone!

L'OSTEOPATHIE EN QUELQUES MOTS

 

QU'EST-CE QUE L'OSTEOPATHIE?

L’ostéopathie est une méthode d’examen et de traitement manuelle de l’appareil moteur, des organes et des tissus dans l’organisme. L’ostéopathe examine et traite manuellement la mobilité de tous ces systèmes et recherche les limitations de mobilité qui peuvent avoir un rapport avec la douleur ressentie par le patient. L’ostéopathe recourt à des connaissances pratiques approfondies sur l’anatomie, la physiologie, la neurologie et la pathologie. (source: International Academy of Osteopathy, IAO)

QU'EST-CE QUE FAIT L'OSTEOPATHE?

L’ ostéopathe fait l’inventaire de tous les blocages et de toutes les limitations de mobilité dans l’organisme, qui ont un rapport avec la douleur. Il se met ainsi à la recherche de la cause de la douleur et la traite par le biais de manipulations, de techniques musculaires et de mobilisations. Il procède en neutralisant les blocages et les limitations de mobilité qui causent la douleur ou qui entravent une bonne guérison.

Le traitement commence toujours par une anamnèse. L’ostéopathe n’interroge pas seulement sur les douleurs. Il s’informe également sur les antécédents médicaux et les autres traitements en cours. Vos habitudes de vie et vos activités proffessionelles et physiques peuvent également nous permettre de comprendre l'origine vos symptômes. Bien souvent, un symptôme est lié à la résultante de tout un ensemble d'adaptations que le corps a mis en place pour éviter les contraintes qu'il rencontre. 

 

Ensuite, il dresse un bilan clinique : il procède à un examen manuel en tenant compte des autres données utiles comme les radiographies. C’est alors que l'ostéopathe pourra poser un diagnostic ostéopathique ou pourra déterminer s'il faut rediriger le patient vers un autre professionnel de la santé.

L'examen ostéopathique dépassera l'examen spécifique des différents systèmes, en évaluant leurs inter-relations, tant mécaniques que neurophysiologiques, pour découvrir ultimement la cause ou, comme on dit, le problème primaire. En effet, ce problème primaire peut engendrer souvent une série de problèmes secondaires et de symptômes à distance. Ceux-ci ne disparaîtront que lorsque la cause aura été traitée efficacement.

Ne soyez donc pas étonné si votre praticien vous pose des questions qui vous semblent éloignées de votre problème, ou s'il va regarder, toucher, mobiliser des régions de votre corps qui ne vous font pas mal.

 

Si un diagnostic ostéopathique est posé et que des pathologies n'étant pas du recours de l'ostéopathe sont exclues, un traitement ostéopathique sera entrepris. 

L'ostéopathe utilise ses mains comme outil thérapeutique. Il va par le biais de différentes techniques, redonner de la mobilité là où cette dernière manque, pour permettre au corps de retrouver son équilibre et son fonctionnement optimal.

Pour l'ostéopathe tous les systèmes du corps sont interdépendants et s'influencent mutuellement. Ce n'est pas seulement la partie du corps douloureuse qui va être testée et traitée, mais les structures qui sont en restriction de mobilité et qui peuvent se trouver à distance de la zone en souffrance. 

Au terme du traitement, on donne à l’organisme le temps nécessaire pour réagir aux diverses techniques. Généralement, on laisse passer au moins une semaine entre deux traitements.

COMMENT SE DEROULE UN TRAITEMENT?

 

PREVENTION: EVITEZ D'AVOIR DES PROBLEMES !

Souvent on pense à son ostéopathe lorsqu’on a mal, qu’on est bloqué ou que la douleur devient insupportable. Mais l'ostéopathie n'est pas uniquement une discipline curative. Au contraire, la démarche idéale est de consulter en prévention, avant que les symptômes ne s'accumulent et ne s'installent durablement!

 

Tout au long de notre vie, notre corps subit de nombreux épreuves physiques (mauvaises postures ou micro-traumatismes répétés au travail ou dans la pratique d’un passe-temps, chute, traumatisme, … ) et psychologiques (stress, angoisse, émotions, deuil, manque de confiance en soi,…), souvent sans qu’on ne s’en rende compte. 

L'ensemble de ces facteurs contraignants va se répercuter sur notre organisme et créer ce que nous appelons des lésions (blocage articulaire, tension musculaire ou tissulaire...) qui vont se traduire par une perte de mobilité des différentes structures, ce que vous allez ressentir par des douleurs, des gènes.
 

Heureusement, notre organisme est capable de s'adapter à ces contraintes extérieures. Pour se protéger il va organiser une réponse qui lui permet de compenser ces lésions causées par le traumatisme, grâce à diverses stratégies: rééquilibration de sa structure (réaction mécanique en modifiant la tension des muscles ou la mobilité des articulations) et/ou modification de ses fonctions (réaction physiologique au niveau des organes). C’est un phénomène normal qui dans un premier temps est réversible, si le phénomène contraignant cesse ou s’il n’a pas été trop violent. 

Le corps possédant ses propres mécanismes de régulation, la dysfonction peut se résorber naturellement, sans l’intervention extérieure de l’ostéopathe. La structure incriminée retrouve alors sa pleine fonction et sa totale mobilité.

Si le facteur contraignant a été trop fort ou trop longtemps,  ou encore si votre organisme n'est pas dans les meilleures conditions pour se protéger, il ne parviendra pas à se corriger et restera dans la phase d'adaptation qui n'est pas physiologique. C'est à ce moment-là que les symptômes apparaissent et perdurent dans le temps. Les douleurs aiguës et chroniques sont donc souvent causées par l'accumulation des adaptations dont votre corps n'a pas pu se libérer.

C’est alors que vous pensez à aller voir votre ostéopathe qui va aider votre corps à se libérer des tensions pour retrouver son schéma de fonctionnement "normal". 

Le traitement ostéopathique préventif a pour objectif de venir consulter de manière régulière avant que les premiers symptômes apparaissent afin que votre ostéopathe cherche les lésions, les blocages ou encore les tensions tissulaires. Il pourra ainsi corriger les dysfonctions avant qu'elles ne s'accumulent et deviennent chroniques, soit en supprimant leur cause, soit en réduisant leur impact dans le temps. Votre organisme conservera ainsi une mobilité physiologique et un bon équilibre entre les différents systèmes. 

 

 

Il faut donc agir rapidement quand un voyant s’allume!

Peu de gens quand le voyant rouge est allumé mettent la main dessus pour ne pas le voir, ou démontent le voyant. Et pourtant c’est ce que font la majorité des patients! Ils préfèrent aller jusqu’aux limites de leur corps quitte à se blesser plutôt que d’écouter celui-ci quand il est en souffrance.

 

Par la prévention, nombre de ces problèmes auraient pu être résolus avant leur apparition, car contrairement à ce que beaucoup pensent, la cause de leur douleur et de leur blocage n’est que rarement” un faux mouvement”.  Notre corps est une belle machine parfaitement capable de se lever un peu vite, ou de ramasser un papier tombé par terre. Par contre, ce mouvement est venu se rajouter aux centaines d’autres et peut être la goutte d’eau qui fait déborder la vase, surtout que le plus souvent on a déjà eu des signaux d’alarme (le voyant rouge qui s’est allumé). sous forme p.e. d’ une petite douleur dans les lombaires il y a un mois, que vous avez soigné avec un anti-inflammatoire, mais qui est revenue un peu différente 2 semaines après avec p.e. une sensibilité dans la fesse. 

Ces urgences peuvent être évité avec des scéances préventives et régulières!

En plus, un corps qui est obligé de fonctionner à ses limites sera plus sensible à l’usure. Et souvenez-vous qu’on n’a pas de pièce de rechange!!

En ce qui concerne la fréquence des scéances, il est plus facile de corriger un problème débutant, qu’un problème qui est déjà installé depuis longtemps. Une scéance en prévention tout les 3-4 mois est suffisant pour un adulte. Pour un enfant une à 2 scéances par an suffisent.

Si un problème s’est installé, le nombre de scéances nécessaires sera déterminé en fonction du problème, de l’état du patient, de l’âge, ….

PARTENAIRES

 

L'IMPORTANCE DE LA POSTURE

La posture qu'on maintien, la façon dont on tient son corps,  dans la vie de tout les jours, pendant son travail, pendant ses activités , est un facteur déterminant dans le développement de troubles fonctionnels. En effet , notre corps est une belle mécanique, parfaitement ajustée pour pouvoir fonctionner optimalement à condition que toutes ses structures sont en équilibre et peuvent travailler en chaine sans obstruction.

 

Mais si on change cet équilibre, si on change p.e. les courbes du dos, la belle mécanique sera perturbée. Il est alors juste question de temps pour que le corps s'adapte structurellement et fonctionellement et ne saura plus revenir dans l'état physiologique. C'est à ce moment là qu'on ne ressent et qu'on ne sait même pas qu'on ne se tient pas droit.

Quand j'explique et je montre aux patients ce qui ce passe et je les corrige, ceux-ci, sans exception, me disent alors que la correction "n'est pas naturel". Pourtant c'est la posture physiologique. Mais le corps s'est déjà tellement adapté: des muscles ont faibli, d'autres se sont tendus, des articulations ont perdu de leur mobilité,...  

 

Cet état se fait sentir par des douleurs, des gênes, des inflammations, souvent intermittents au début, puis chroniques, Le corps sera également plus susceptibles aux problème aiguës, comme un blocage soudain lors d'un mouvement parfaitement normal. 

Si au début ces patients sont "soignés" (c'est-à-dire "soigné symptomatiquement") à l'aide des anti-douleurs ou des anti-inflammatoires, ceux-là n'auront plus l'effet désiré quand les compensations perdurent. Même les infiltrations de corticoïdes ne donneront plus aucun soulagement.

 

Ces patients ont généralement vu beaucoup de médecins et passé beaucoup d'examens avant de venir en consultation chez l'ostéopathe.

Pourtant c'est grâce à la prise en charge globale du patient et de la connaissance des correlations et de la collaboration des différentes structures du corps que l'ostéopathe est bien placé pour trouver les dysfonctions qui causent vos douleurs.

 

Il n'est pas impossible de retrouver la posture physiologique, mais cela demande de l'investissement du patient. Il faudra vouloir y travailler pour pouvoir en ceuillir les fruits après. Le corps sera à nouveau en équilibre, vous retrouverez votre mobilité, les douleurs souvent chroniques diminueront ou disparaîtront, vous gagnez en énergie, le risque de rencontrer des problèmes aiguës diminuera. 

Votre ostéopathe vous examinera et expliquera avec des aides visuelles comment votre corps a compensé. Ensuite il s'occupera des tensions et des blocages installés. Il vous corrigera et vous apprendra de faire la correction vous-même. Il vous donnera des conseils et éventuellement des exercices pour continuer le travail à la maison. Maintenant il faut réapprendre au corps de faire les mouvements ou de se tenir de manière physiologique et de ne plus tomber dans les mêmes pièges!

 

POUR QUI

MUSICIEN

OSTEOPATHIE EN ENTREPRISE

 

LesTroubles Musculo-Squeletiques (TMS)sont des pathologies affectant les muscles, les tendons ou les nerfs des membres et de la colonne vertébrale. Ils sont causées par des facteursbiomécaniques (postures, gestes répétitifs) ou psychosociaux (stress). Ils sont la maladie la plus répandue en France.​

 

Ils s’expriment par des douleurs, des pertes de mobilité, pertes de force,… qui peuvent devenir invalidantes et conduire à des incapacités de travail.Cela peut aller jusqu’au recours à des opérations chirurgicales ou jusqu’à des incapacités fonctionnelles permanentes.

 

 Les troubles musculo-squelettiques représentent 85% des causes de maladies professionnelles reconnues pour les actifs du régime général (tableau 57 du régime de la Sécurité Sociale (travailler-mieux.gouv.fr), et regroupent de nombreuses pathologies des tissus mous (muscles, tendons, nerfs). Ils représentent la maladie professionnelle la plus courante en France. Le coût moyen d’un TMS est estimé à 21300€, Ils entrainent de nombreux arrêts de travail ainsi qu’une baisse de la productivité non négligeable pour les entreprises.

Les troubles intervenant dans le cadre du travail sont très divers et très fréquents et représentent 2 jours d’arrêt de travail par an et par salarié. (source ANACT)

La répétition où l’immobilisme sont le plus souvent à l’origine des troubles musculo-squelettiques définis par le ministère de la santé.

 

Réduire les TMS et le stress en entreprise est devenu un enjeu économique et social.

 

En réduisant les risques de TMS pour les travailleurs, en prenant mieux en compte les effets de stress sur l’organisme, l'entreprise améliorera ses performances et sa productivité. Un collaborateur sans problème physique ou dont la douleur et le stress sont  pris en charge peut se concentrer tout à sa tache.

L’ostéopathie est une solution à la fois préventive et curative contre ces problèmes:

En plus d’un traitement ostéopathique intervenant parfaitement dans le cadre de douleurs mécaniques chroniques et aiguës chez le travailleur, la prise en charge globaliste par l’ostéopathe prend du sens lorsqu’il éduque son patient à prévenir toutes douleurs apparaissant au travail.

L’ostéopathe peut intervenir dans l’éducation du patient dans sa vie professionnelle et sa vie quotidienne, en lui expliquant dans quelles mesures il doit prendre soin de son outil de travail qu’est son corps, par des explications de gestes et postures à tenir au travail (par exemple d’un ordinateur mal orienté, un siège de bureau mal axé, une distance œil-écran mal définie, des gestes mal appliqués lors de port de charge où de mouvements rapides et répétés…)

La démarche de prévention crée ainsi les conditions d'un meilleur emploi (et développe ainsi son attractivité et son image!).

De plus, pour vous, employeur, proposer le service d'un ostéopathe  à vos  collaborateurs est signe de l'importance que vous leur portez.

 

 

Tout le monde y gagne : 

  > l’employeur/le travailleur: 

      - Amélioration des conditions de travail

      - élimination ou réduction des douleurs, des gênes, des incapacités

      - meilleure concentration sur le travail

      - amélioration du bien-être en général

 

 > l’entreprise:

      - amélioration de la productivité des travailleurs

      - amélioration de la qualité et de la performance

      - réduction de l’absentéisme et des arrêts de travail, et les couts et les problèmes (recherche de remplacement, retard,….) liés à ces

        arrêts   

      - investissement dans le climat social de l’entreprise: vous montrez à vos travailleurs que vous investissez dans leur bien-être et que vous

        êtes attentifs à la qualité de leurs conditions de travail.

 

LA SANTE DE L'EMPLOYEUR COMME FACTEUR D'EFFICACITE DE L'ENTREPRISE

 

CONTACT

Informations

Posez toutes vos questions par mail

en remplissant le formulaire

 

Attention! Pas de prise de rendez-vous par mail !

Cabinet

18 Rue Georges Charpak

31270 Frouzins

A votre domicile, votre lieu de travail,....

Prendre rendez-vous

 (9-19h) 

Pour les consultations à domiciles, merci de prendre rendez-vous uniquement par téléphone!

PARTENAIRES